ARAFA

L’association en bref

 

Fondée en 1990, l’Association pour la Recherche sur l’Âge du Fer en Auvergne (ARAFA) fédère la quasi-totalité des acteurs des recherches archéologiques programmées sur la période gauloise en Auvergne. Elle agit en concertation avec le Service Régional de l’Archéologie et en liaison avec les autres acteurs de l’archéologie régionale. Elle regroupe des chercheurs de toutes origines institutionnelles, avec une ouverture internationale. Lieu d’échanges humains et scientifiques, l’ARAFA participe à l’actualisation permanente des connaissances sur la période gauloise en Auvergne.

 

Son siège, qui est aussi sa base de travail principale, est à la Maison Domat à Mirefleurs, bâtisse du XVe siècle que les habitants du village appellent encore très souvent « maison des Anglais », en référence à l’accueil de générations successives d’étudiants anglophones sous la houlette de John Collis, professeur émérite à l’université de Sheffield et actuel président d’honneur de l’association.

 

L’ARAFA est fortement impliquée dans la formation pratique et théorique des étudiants, avec plusieurs dizaines de stagiaires accueillis chaque année pour participer bénévolement à ses travaux dans le cadre de leur cursus universitaire.

 

L’ARAFA participe également à la sensibilisation du public auvergnat. Elle accueille dans ses rangs de nombreux amateurs et bénévoles.

 

L’ARAFA a toujours porté une attention particulière aux sites du bassin de Clermont-Ferrand (agglomération ouverte de La Grande Borne à l’est de la commune de Clermont-Ferrand, oppida de Gergovie, Gondole et Corent, établissements ruraux des plaines de Limagne). De cette activité, il résulte en particulier que la Basse-Auvergne est une des régions les mieux connues de l’Europe celtique pour la période des Ve-Ier siècles avant J.-C. L’association est également active dans les autres départements de la région, qui ont tous trois connus des actions au cours des années 2010-2012.

 

L’activité de l’association est financée par l’Etat et les collectivités territoriales (Conseil régional, Conseils généraux, Communautés de communes, Communes). Elle bénéficie en outre d’aides logistiques de la part des communes sur lesquelles nous intervenons.

 

 

 


En concertation avec le Service régional de l’Archéologie, l’Association pour la Recherche sur l’Age du Fer en Auvergne, qui regroupe des archéologues français et étrangers, coordonne l’essentiel des recherches programmées sur la période gauloise en territoire arverne, tout en bénéficiant des apports de l’archéologie préventive. .

 

Son siège

12 décembre 2005

La maison Domat est une ancienne demeure située au coeur du village de Mirefleurs dans le Puy-de-Dôme, construite au XVe siècle. Elle est mise gracieusement à disposition de l’ARAFA par son propriétaire Henri Desfeuilles.


Elle a appartenu à la famille Domat, dont le membre le plus connu, le juriste Jean-Baptiste Domat, codifia le droit français au XVIIe siècle et fut l’ami intime de Blaise Pascal, à qui l’on doit, entre autres, l’invention de la machine à calculer. Nous nous plaisons à penser que nous continuons une longue tradition de calcul dans la maison Domat !


Chaque année, nous accueillons des personnes originaires du monde entier, parmi lesquelles des archéologues professionnels, des étudiants en archéologie, ou encore des amateurs désireux d’accéder à de nouvelles connaissances.

 

 

 

 


Ce lieu sert aussi de dépot archéologique pour le mobilier en cours d’étude.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site